Inscrivez-vous à la


RECHERCHE


ALBUMS : RECHERCHE GUIDEE
NOUVEAUTE

Laço Umbilical

Laço Umbilical
ECOUTER
MEILLEURES VENTES
1. Djénéba & Fousco
Kayeba Khasso
12,00 €
2. Cesaria Evora
Cesaria Evora & ...
15,00 €
3. Cesaria Evora
Mãe Carinhosa
15,00 €
Affiner votre recherche :
Share/Bookmark
Fiche technique Recommander la page

Septeto habanero

Celebrando sus 80 anos

Véritable institution à Cuba, le Septeto Habanero, fondé en 1920 sous le nom de Sexteto Habanero, est l'un des groupes les plus anciens du pays. Face à la vulgarisation croissante de certaines musiques de danse actuelles il perpétue, avec la même verve et la même fraîcheur, des genres créoles traditionnels tels que le son, la guaracha et le bolero, encore empreints de toute la saveur du terroir.

Au début du siècle, le son et le bolero gagnent La Havane. Des groupes de son comprenant un ou deux chanteurs s'organisent dont le Cuarteto Oriental, qui donnera naissance en 1920, sous la direction du guitariste et chanteur Guillermo Castillo, au Sexteto Habanero. Le Sexteto comporte alors une botija, cruche dans laquelle on souffle, bientôt remplacée par une marímbula (caisse de bois comportant des lamelles métalliques et rappelant la mbira africaine) puis une contrebasse. Méprisé par la bourgeoisie, qui le juge trop "africain", le son est d'abord confiné aux quartiers noirs de La Havane.

En 1925, le Sexteto Habanero part enregistrer aux Etats-Unis pour la marque Victor, et ses 78-tours triomphent à Cuba. Ses chansons: Tres lindas cubanas, La Loma de Belén, Maldita timidez, Galán galán, Bururú barará, reflet de la société cubaine des années 20, sont sur toutes les lèvres.Vers la fin des années 20, le son, jugé subversif, est réprimé durant le mandat de Gerardo Machado, mais seul le Sexteto Habanero échappera aux foudres du dictateur. Le groupe inspirera en fait de nombreux artistes cubains et latino-américains dont le chanteur mexicain Agustín Lara à ses débuts. Il facilitera l'acceptation du son par la haute société cubaine et ouvrira la voie à des formations similaires, qui se multiplieront à partir des années 30.

En 1927, le Sexteto Habanero se muera en septeto avec l'arrivée du trompettiste Enrique Hernández, bientôt remplacé par Félix Chapotín, l'un des plus célèbres interprètes du son. Et il accueillera au fil des ans des gloires de la musique cubaine telles que les chanteurs Abelardo Barroso et Cheo Marquetti ou les bongoceros (joueurs de bongo) Agustín Gutiérrez (qui introduira le bongo aux Etats-Unis, en 1926) et "Papa Kila", qui s'illustrera dans les années 40 aux côtés d'Arsenio Rodríguez.

A la fin des années 50, Manolo Furé prend la direction de l'orchestre, cédant la place, en 1995, au chanteur et guitariste Germán Pedro Ibáñez, membre, depuis 1964, de cette même formation. Ibáñez avait appartenu, auparavant, à d'autres groupes de son dont El Caribe, Ases del 48 et un trio également constitué de lui et des chanteurs Hilda Santana et Nene Enrizo.

Le Septeto Habanero actuel consiste en réalité en huit musiciens, mais il conserve l'instrumentation traditionnelle du septeto. Outre Ibáñez, il se compose d'un tres (Felipe Ferrer Caraballo), d'un bongo (Ricardo Vidal Ferro Vicente), d'une contrebasse (Faustino Sanchez Illa, d'une trompette (Servando Arango Garcia) et de  trois chanteurs: Gonzalo Emilio Moret López (qui joue du güiro), Digno Marcelino Perez Martínez (également aux maracas), et José A. Pérez Arregoitias (qui joue des claves, ces baguettes de bois percutées typique du son).

Septeto fut le premier groupe cubain a enregistrer pour le label Lusafrica en 1998 - cet album “Orgullo de los soneros” a obtenu un très bon accueil médiatique et a permis au groupe de se positionner comme l’un des orchestres cubains parmi les plus demandés, dans les festivals européens (gros succès en France, en Hollande, au Portugal, en Autriche...).

En mars 2000, parait leur deuxième disque enregistré pour Lusafrica, un album qui marque également le 80ème anniversaire du groupe.

Il n'est guère difficile, en fermant les yeux, de retrouver, avec ce nouveau disque du Septeto Habanero, l'ambiance chaleureuse et colorée de Cuba, inépuisable matrice de rythmes. Et, comme l'affirmait jadis Ignacio Piñeiro, le grand poète du son: "Le son est le plus sublime, périr devrait celui qui ne l'estime."

 

Albums disponibles chez Lusafrica:

« Orgullo de los soneros »  - CD  Lusafrica 262572

 

« Celebrando sus 80 años » - CD Lusafrica 362302

LUSAFRICA 115 Rue Lamarck 75018 PARIS - lusafrica@lusafrica.com

LUSAFRICA

ACTUS & PRESSE

CONCERTS

ARTISTES

ALBUMS

CONTACT

Nos coordonnées


Flux RSS/ATOM

:

Artistes LUSAFRICA

-

Albums LUSAFRICA

-

Concerts

Lucibela

:

Laço Umbilical


Bonga

:

Recados de Fora

-

Angola 72

-

Angola 74

-

Angola 72 / 74

-

Hora Kota

-

Bairro

-

Best of Bonga

-

Maiorais

-

Kaxexe


Boubacar Traore

:

Dounia Tabolo

-

Mbalimaou

-

Mali Denhou

-

Je chanterai pour toi

-

Kongo magni


Cesaria Evora

:

Cesaria Evora / Carnaval de Mindelo - EP

-

Cesaria Evora Greatest Hits

-

Mãe Carinhosa

-

Cesaria Evora & ...

-

Miss Perfumado

-

Nha Sentimento

-

Radio Mindelo

-

Rogamar

-

Voz d'amor

-

Mar Azul

-

Café Atlantico

-

Best of

-

Césaria

-

Miss Perfumado

-

Cabo verde

-

Sao Vicente

-

La diva aux pieds nus

-

Distino di belita

-

Club sodade

-

Cesaria Evora Live in Paris

-

Cesaria Evora Live d'Amor


Djénéba & Fousco

:

Kayeba Khasso


ELIDA ALMEIDA

:

Kebrada

-

Ora doci Ora margos

-

Djunta Kudjer - EP


Lura

:

Herança

-

Best of Lura CD/DVD

-

M'bem di fora

-

Di korpu ku alma


Musiques Métisses - 40 ans de Festival d'Angoulême


Nancy Vieira

:

No Amá


Pierre Akendengue

:

Destinée

-

Vérité d'Afrique

-

Gorée


Polo Montañez


Teofilo Chantre

:

Mestissage

-

Viaja


Boulpik

:

Konpa Lakay


Black Bazar

:

Round 2

-

Black Bazar


Jenifer Solidade

:

Um Click


Sia Tolno

:

African Woman

-

Eh Sanga

-

My Life


Neuza

:

Flor di Bila


Dino D'Santiago

:

Eva


Zé Luis

:

Serenata


G'Ny

:

Libèté


Ceuzany

:

Ilha d'Melodia

-

Nha Vida


Oliver N'Goma

:

Oliver N'Goma Best Of Clips

-

Saga

-

Bane

-

Adia

-

Best Of


Cubanito

:

My World

-

Tocame

-

Soy Cubanito


Fode Baro

:

La vérité

-

Liberation


Sékouba Bambino

:

Innovation


Mario Lucio

:

Kreol

-

Badyo


Ildo Lobo

:

Incondicional

-

Nos morna

-

Intelectual


Tito Paris


Orquesta Aragon

:

The 70th anniversary album

-

En route

-

Quien sabe sabe

-

Best of The Lusafrica Years


Mounira Mitchala

:

Chili Houritki


Afrolove/Kizomba/Special


Bau

:

Plays Vasco Martins

-

Café Musique

-

Capverdean melancholy


Jey Liba

:

Odyssée


Tcheka

:

Dor de mar

-

Nu monda

-

Longi

-

Argui


Dj Arafat

:

Commandant Zabra


Princezito

:

Spiga


African Music Anthology


Luis Morais


Hasna el becharia

:

Smaa smaa


Cordas do sol

:

Lume d'lenha

-

Terra de sodade


Compilation

:

Mornas de Cabo Verde

-

Kanta Cabo Verde

-

African Guitars Anthology

-

African Music Anthology

-

African Rhythms Anthology

-

African Voices Anthology

-

ILCV PARTY

-

Kizomba Afro Latino

-

Musiques Métisses - 40 ans de Festival d'Angoulême

-

Afrolove/Kizomba/Special


Jorge Humberto

:

Ar de nha terra


Leyanis Lopez

:

Corazon presumido


Boy ge mendes

:

Noite de Morabeza

-

Best of


Tania Libertad

:

Costa Negra

-

Negro Color


Fantcha


Gil Semedo

:

Cabopop


La MC

:

Fidju Di Kriolu

-

Nos pobreza ke nos rikesa


Ferro Gaita

:

Rei di funana


Meiway

:

« M20 », le DVD

-

DVD Meiway en concert a l'Elysée Montmartre

-

Professeur

-

M20

-

Golgotha


Maria Alice


Tiolino


Anacaona

:

Lo que tu esperabas


Isaac Delgado

:

Prohibido


Osdalgia

:

La Culebra


Chiwoniso


Dona Ivone Lara

:

Sempre a cantar


Kompass

:

Jardin tropical


Voz de cabo verde


Ballou Canta et Luciana

:

Rumba lolango


Zao


Kapa Dêch


Sally Nyolo

:

Zaïone


Las primeras

:

Papi no te quiero


Djalunga


King kester emeneya

:

Nouvel Ordre


Septeto habanero

:

Celebrando sus 80 anos


Zêdess


Maxima Alerta

:

Llegaron los alertas


Silita


Tipico Oriental


Idrissa Soumaoro

:

Djitoumou


Constantino cardoso

:

Um estoria d'mindel


Medhy Custos

:

Dis Moi Zouk by Médhy Custos


Roberto Isaias

:

Lalany


50 ans d'indépendance de la Côte d'Ivoire

:

50 ans d'indépendance musicale de la Côte d'Ivoire


Rui Lima

:

Ser feliz


Nany Vaz

:

L'amour


Jacqueline Fortes

:

Terra d'nhas gente


Vasco Martins

:

Li sin


La nuit du Cap-Vert au Zenith

:

La nuit du Cap-Vert au Zenith


Djelimady Tounkara

:

Solon kôno


Mark G.

:

Mark G. and the Heavy Hitters


Ivoir feeling

:

Ivoir Feeling - volume 8

-

Ivoir Feeling - volume 9


Mizikopeyi

:

Ka wouvé zel-li