Inscrivez-vous à la


RECHERCHE


ALBUMS : RECHERCHE GUIDEE
NOUVEAUTE

Ora doci Ora margos

Ora doci Ora margos,Elida Almeida
ECOUTER
MEILLEURES VENTES
1. Nancy Vieira
No Amá
12,00 €
2. ELIDA ALMEIDA
Kebrada
12,00 €
3. ELIDA ALMEIDA
Ora doci Ora margos
12,00 €
Affiner votre recherche :
Share/Bookmark
Fiche technique Photos Recommander la page

Lura

M'bem di fora

                Lura étudiait sagement dans la filière sports études (option natation) à Lisbonne, quand Juka, chanteur à succès originaire de São Tome et Principe, lui demande de participer à son nouvel album. «J’avais dix-sept ans. Je devais participer aux chœurs, mais finalement Juka m’a demandée de chanter en duo avec lui. Je n’avais jamais pensé chanter. Il a insisté…», raconte Lura qui se découvre ainsi une voix, un timbre grave et sensuel. Le zouk de Juka est un succès: d’autres célébrités de Lisbonne proposent à Lura des collaborations, ses compatriotes Tito Paris, Paulo Florès, Paulino Vieira…

Entre-temps, Lura participe à une troupe de théâtre quand un producteur portugais réalise son premier album, un disque pour faire danser sa génération. Lura a alors 21 ans. Zouk love sirupeux et sucrerie r’n’b en version créole capverdien. «C’était un disque surtout destiné aux discothèques», dira-t-elle. Mais, malgré le côté commercial de l’album, une chanson Nha Vida (Ma vie) retient l’attention puisqu’elle sera, l’année suivante en 1997, sur la compilation Red Hot + Lisbon – un album au profit de la lutte contre le SIDA qui rassemble des chansons de Caetano Veloso, Marisa Monte, Djavan et bien d’autres.

Le label Lusafrica repère la jeune chanteuse prodige grâce à son duo avec Bonga sur la chanson Mulemba Xangola dans l’album éponyme en 2000, et en 2004, produit Di Korpu Ku Alma (De corps et d’âme), le vrai disque capverdien de Lura, propulsé au pays et parmi la diaspora par le succès de Vazulina ou encore Na Ri Na, des chansons écrites par Orlando Pantera, un jeune auteur qui révolutionna la musique capverdienne avant de disparaître prématurément.

 

En 2005, l’album sort dans une dizaine de pays dont les U.S.A., l’Italie (où il se classe parmi les meilleures ventes pendant l’été), l’Angleterre (où il est nommé aux BBC World Music Awards). A propos de Di Korpu Ku Alma, le journaliste Portugais José Eduardo Agualusa écrit « je n'ai cessé de dire à qui veut l'entendre que le futur de la musique capverdienne a déjà un nom, et que ce nom est Lura », de son côté le quotidien britannique The Independent déclare « lorsque sa carrière internationale prendra son envol, cette fille remplira les stades ».

Avec 70 concerts en 2005 et près d’une centaine en 2006, Lura est propulsée sur les scènes internationales dans le sillage de son aînée Cesaria Evora. Pourtant le style de Lura est bien différent. Elle fait partie de cette génération qui redécouvre les rythmes anciens des campagnes capverdiennes: le funana, cette danse endiablée typique de l’île de Santiago qui est jouée avec un accordéon accompagné d’un ferrinho (sorte de reco-reco en fer), le cola sanjon, un rythme que l’on entend au moment des fêtes liées à la Saint-Jean au mois de juin, la mazurka, apportée par les Français dans l’île de Sant’Anton… Et comme d’autres jeunes artistes (et notamment Tcheka – Prix R.F.I. Musiques du Monde en 2005) Lura réinvente le vieux rythme de batuque, cette frappe des lavandières de l’île de Santiago sur des ballots de tissus (la tchabeta) qu’elles utilisent comme percussion.

 

Ce qui était sous jacent dans Di Korpu Ku Alma devient éclatant dans  M’bem di Fora (Je suis venue de loin) le nouvel album de Lura – à paraître le 20 novembre 2006. Suggestive et sensuelle, habitée et épicée, la voix de Lura donne vie à un éventail de chansons magnifiquement mises en scène par Nando Andrade (également producteur du dernier Rogamar de Cesaria) qui signe la production et les arrangements de 11 titres de l’album, Toy Vieira – pianiste et chef d’orchestre de la jeune chanteuse, ayant pour sa part réalisé la production de Mari d’Ascenson et  Fitiço di Funana.

La richesse des rythmes de l’archipel nous étourdi dans un tourbillon effréné: le batuque (Galanton) et le funana (M’bem di Fora, Fitiço di Funana), le cola sanjon (Romaria) et la mazurka (Mari d’Ascenson), sans oublier la coladera (No Bem Fala). A part le nostalgique As-Agua qui évoque l’attente du retour des pluies, l’album est joyeux d’un bout à l’autre, s’habillant ici des rythmes de la guitare flamenca pour une chanson au sujet d’une jeune fille dont le futur semble compromis (Ponciana), là d’un air de gaita (musette) portugaise pour une chanson de fête de village (Festa di Nha Cumpadri). Des mélodies imparables formidablement exécutées par une escouade de jeunes musiciens inventifs: Kako (guitares), Miroca (percussions) et  Totinho (saxophones) – qui officient ordinairement dans l’orchestre de Cesaria-, mais aussi Jean-Philippe Fanfan (batterie), Guy N’Sangue et José Paris (basse), Régis Gizavo (accordéon)… Sans oublier les participations de Pedro Joia, François Perchat, Vincent Bucher, et du Maître du funana, Zeca di Nha Reinalda.

 

La belle jeune femme à la voix mate, un peu voilée, propose un album luxuriant, enjoué et dansant qu’elle se propose de porter aux quatre coins du monde. Si elle passe près de chez vous, n’hésitez pas à aller la voir, cette femme-là est définitivement une bête de scène.

Autres albums de l'artiste

Herança

herança-lura-cap-vert-cd-album-vpc-musiques du monde- lusafrica
12.00 €

Di korpu ku alma

Di korpu ku alma - Lura - CD, albums musique du monde,lusafrica
12.00 €
LUSAFRICA 115 Rue Lamarck 75018 PARIS - lusafrica@lusafrica.com

LUSAFRICA

ACTUS & PRESSE

CONCERTS

ARTISTES

ALBUMS

CONTACT

Nos coordonnées


Flux RSS/ATOM

:

Artistes LUSAFRICA

-

Albums LUSAFRICA

-

Concerts

Bonga

:

Recados de Fora

-

Angola 72 / 74

-

Hora Kota

-

Bairro

-

Best of Bonga

-

Maiorais

-

Kaxexe


Boubacar Traore

:

Mbalimaou

-

Mali Denhou

-

Je chanterai pour toi

-

Kongo magni


Cesaria Evora

:

Cesaria Evora Greatest Hits

-

Mãe Carinhosa

-

Cesaria Evora & ...

-

Miss Perfumado

-

Nha Sentimento

-

Radio Mindelo

-

Rogamar

-

Voz d'amor

-

Mar Azul

-

Café Atlantico

-

Best of

-

Césaria

-

Miss Perfumado

-

Cabo verde

-

Sao Vicente

-

La diva aux pieds nus

-

Distino di belita

-

Club sodade

-

Cesaria Evora Live in Paris

-

Cesaria Evora Live d'Amor


ELIDA ALMEIDA

:

Ora doci Ora margos

-

Djunta Kudjer - EP

-

Kebrada


Lura

:

Herança

-

Best of Lura CD/DVD

-

M'bem di fora

-

Di korpu ku alma


Musiques Métisses - 40 ans de Festival d'Angoulême


Nancy Vieira

:

No Amá


Pierre Akendengue

:

Destinée

-

Vérité d'Afrique

-

Gorée


Polo Montañez


Teofilo Chantre

:

Mestissage

-

Viaja


Boulpik

:

Konpa Lakay


Black Bazar

:

Round 2

-

Black Bazar


Jenifer Solidade

:

Um Click


Sia Tolno

:

African Woman

-

Eh Sanga

-

My Life


Neuza

:

Flor di Bila


Dino D'Santiago

:

Eva


Zé Luis

:

Serenata


G'Ny

:

Libèté


Ceuzany

:

Ilha d'Melodia

-

Nha Vida


Oliver N'Goma

:

Oliver N'Goma Best Of Clips

-

Saga

-

Bane

-

Adia

-

Best Of


Cubanito

:

My World

-

Tocame

-

Soy Cubanito


Fode Baro

:

La vérité

-

Liberation


Sékouba Bambino

:

Innovation


Mario Lucio

:

Kreol

-

Badyo


Ildo Lobo

:

Incondicional

-

Nos morna

-

Intelectual


Tito Paris


Orquesta Aragon

:

The 70th anniversary album

-

En route

-

Quien sabe sabe

-

Best of The Lusafrica Years


Mounira Mitchala

:

Chili Houritki


Afrolove/Kizomba/Special


Bau

:

Plays Vasco Martins

-

Café Musique

-

Capverdean melancholy


Jey Liba

:

Odyssée


Tcheka

:

Dor de mar

-

Nu monda

-

Longi

-

Argui


Dj Arafat

:

Commandant Zabra


Princezito

:

Spiga


African Music Anthology


Luis Morais


Hasna el becharia

:

Smaa smaa


Cordas do sol

:

Lume d'lenha

-

Terra de sodade


Compilation

:

Mornas de Cabo Verde

-

Kanta Cabo Verde

-

African Guitars Anthology

-

African Music Anthology

-

African Rhythms Anthology

-

African Voices Anthology

-

ILCV PARTY

-

Kizomba Afro Latino

-

Musiques Métisses - 40 ans de Festival d'Angoulême

-

Afrolove/Kizomba/Special


Jorge Humberto

:

Ar de nha terra


Leyanis Lopez

:

Corazon presumido


Boy ge mendes

:

Noite de Morabeza

-

Best of


Tania Libertad

:

Costa Negra

-

Negro Color


Fantcha


Gil Semedo

:

Cabopop


La MC

:

Fidju Di Kriolu

-

Nos pobreza ke nos rikesa


Ferro Gaita

:

Rei di funana


Meiway

:

« M20 », le DVD

-

DVD Meiway en concert a l'Elysée Montmartre

-

Professeur

-

M20

-

Golgotha


Maria Alice


Tiolino


Anacaona

:

Lo que tu esperabas


Isaac Delgado

:

Prohibido


Osdalgia

:

La Culebra


Chiwoniso


Dona Ivone Lara

:

Sempre a cantar


Kompass

:

Jardin tropical


Voz de cabo verde


Ballou Canta et Luciana

:

Rumba lolango


Zao


Kapa Dêch


Sally Nyolo

:

Zaïone


Las primeras

:

Papi no te quiero


Djalunga


King kester emeneya

:

Nouvel Ordre


Septeto habanero

:

Celebrando sus 80 anos


Zêdess


Maxima Alerta

:

Llegaron los alertas


Silita


Tipico Oriental


Idrissa Soumaoro

:

Djitoumou


Constantino cardoso

:

Um estoria d'mindel


Medhy Custos

:

Dis Moi Zouk by Médhy Custos


Roberto Isaias

:

Lalany


50 ans d'indépendance de la Côte d'Ivoire

:

50 ans d'indépendance musicale de la Côte d'Ivoire


Rui Lima

:

Ser feliz


Nany Vaz

:

L'amour


Jacqueline Fortes

:

Terra d'nhas gente


Vasco Martins

:

Li sin


La nuit du Cap-Vert au Zenith

:

La nuit du Cap-Vert au Zenith


Djelimady Tounkara

:

Solon kôno


Mark G.

:

Mark G. and the Heavy Hitters


Ivoir feeling

:

Ivoir Feeling - volume 8

-

Ivoir Feeling - volume 9


Mizikopeyi

:

Ka wouvé zel-li