Inscrivez-vous à la


RECHERCHE


ALBUMS : RECHERCHE GUIDEE
NOUVEAUTE

Cesaria Evora / Carnaval de Mindelo - EP

Cesaria Evora / Carnaval de Mindelo - EP
ECOUTER
MEILLEURES VENTES
1. ELIDA ALMEIDA
Kebrada
12,00 €
2. Bonga
Angola 72
20,00 €
3. Bonga
Angola 74
20,00 €
Affiner votre recherche :
Share/Bookmark
Fiche technique Photos Recommander la page

Teofilo Chantre

Viaja

 

« Fifi, je suis content pour ton succès. Je me souviens de quand j’étais petit et que tous les gamins de Cruz de Jom d’Ebra voyaient en toi un leader, et moi particulièrement, je savais que tu serais un grand artiste. Je revois les jeux de guerre que tu organisais, les « shows » de musique de R. Carlos, les escalades sur les collines, le célèbre sketch fait avec Rosinha (tu t’en souviens ?). Les gens de Cruz sont fiers de toi et ta musique nous touche beaucoup. Malheureusement, beaucoup de gars de ta génération sont perdus. Tu es un exemple à suivre. Je me charge de te présenter auprès des plus jeunes et de ne pas t’oublier ». (Tuka de J. Bento) Ces lignes émouvantes envoyées par un ami d’enfance sur le site de Teofilo Chantre disent toute la musique de ce chanteur à l’abord réservé, comme beaucoup de Capverdiens, ciseleur de chansons qui vous pincent le coeur par leur charme irrésistible. Teofilo a patiemment, amoureusement, poli treize perles pour ce cinquième album, le plus varié, plus enjoué aussi pour ses langoureuses coladeras, ces biguines africaines qui ont parfois le parfum du Brésil, à côté de ses mornas à la douceur infinie, sa saudade caressante et inconsolable. Il les chante d’une voix de velours sur des compositions de guitare, mêlée de violon, violoncelle, d’accordéon, de piano, de percussions discrètes et de quelques instruments électriques. « Je me souviens que j’aimais chanter, inventer des mélodies. Je montais sur la colline et je chantais », raconte Teofilo. Il parle de son enfance et de sa prime adolescence passées à Cruz de Jom d’Ebra, son quartier à Mindelo, sur l’île de São Vicente, la ville par quoi tout est arrivé, tout a été révélé au monde, Cesaria Evora, la morna, la saudade, le Cap-Vert avec cette dizaine d’îles volcaniques au large du Sénégal, ancienne possession portugaise, où il ne pleut pas. Né en 1963 sur l’île de São Nicolau, parti à un an à São Vicente, Teofilo a grandi auprès de ses grands-parents, situation que beaucoup de Capverdiens connaissent dans un pays dont la majorité des ressortissants vit à l’étranger. Le père de Teofilo s’est installé à Rotterdam, la mère à Paris après être passée par Hambourg. « J’ai rejoint ma mère à 14 ans. C’était le bonheur de la retrouver, mais aussi la peine d’avoir quitté mes grands-parents. La saudade ! J’avais quelques copains à qui je parlais beaucoup du Cap-Vert, mais à Paris, j’étais le plus souvent seul », raconte Teofilo qui, à l’époque, joue dans diverses associations capverdiennes, fêtes communautaires et remporte même un prix de la chanson lusophone alors qu’il est amoureux de la chanson brésilienne.

En 1992, Cesaria, la diva aux pieds encore nus, chantait Miss Perfumado, un nouvel album. Teofilo y avait signé trois titres. « J’avais plusieurs chansons en réserve. J’en écrivais depuis mes 16 ans, notamment la chanson Recordai qui est sur Miss Perfumado. C’est aussi l’âge où j’ai commencé à apprendre la guitare », se souvient Teofilo Chantre qui connaissait José da Silva, le producteur de Cesaria, depuis 1982, l’époque ou José était encore musicien et qu’ils répétaient ensemble dans plusieurs formations. Teofilo écrira et composera d’autres chansons pour Cesaria et c’est José qui produira son premier album, Terrra & Cretcheu, en 1994, première sortie de Teofilo hors de la communauté capverdienne de France. On y découvre un timbre chaleureux, un jeu de guitare fluide, des compositions intimistes. La manière de faire brésilienne déjà présente, se retrouve souvent dans Viajà, comme si Teofilo inventait la bossa nova capverdienne, un léger jazz créole. Il suffit d’écouter son sublime duo Segunda Geração avec sa compatriote Mayra Andrade, elle aussi amoureuse de la mélodie brésilienne. D’autres chansons, la tendre et désabusée Chelicha (caprice), la fraternelle Appel pa tude Naçon (appel à toutes les nations), le regret Tchoro di Guiné (la complainte de la Guinée), le départ et la méditation avec Viaja (bon voyage) ou l’amour déçu de Dérobade sont co-signés avec Vitorino Chantre, le père de Teofilo parolier dès les années 50, co-auteur avec l’un des plus grands auteurs de morna, Amandio Cabral, avant d’abandonner la chanson. C’est son fils qui lui donnera envie d’y revenir. « Il m’a toujours encouragé, c’est un juste retour des choses », dit Teofilo.

 

Viajà a été enregistré en partie à Mindelo avec la complicité du grand Bau, l’un des meilleurs musiciens du Cap-Vert, et de Hernani Almeida, le jeune guitariste qui monte. Une première pour Teofilo Chantre qui a chanté dans une ambiance particulière : « Nous prenions notre temps. Manger dans la convivialité avant d’enregistrer. C’était parfois magique, à l’exemple de la voix que j’ai sur le morceau Bô Viaja et que j’ai gardée. Je ne pourrai jamais la refaire à Paris ».

Autres albums de l'artiste

Mestissage

Teofilo-chantre-mestissage-lusafrica-caboverde-musique-du-monde
12.00 €
LUSAFRICA 115 Rue Lamarck 75018 PARIS - lusafrica@lusafrica.com

LUSAFRICA

ACTUS & PRESSE

CONCERTS

ARTISTES

ALBUMS

CONTACT

Nos coordonnées


Flux RSS/ATOM

:

Artistes LUSAFRICA

-

Albums LUSAFRICA

-

Concerts

Lucibela

:

Laço Umbilical


Bonga

:

Recados de Fora

-

Angola 72

-

Angola 74

-

Angola 72 / 74

-

Hora Kota

-

Bairro

-

Best of Bonga

-

Maiorais

-

Kaxexe


Boubacar Traore

:

Dounia Tabolo

-

Mbalimaou

-

Mali Denhou

-

Je chanterai pour toi

-

Kongo magni


Cesaria Evora

:

Cesaria Evora / Carnaval de Mindelo - EP

-

Cesaria Evora Greatest Hits

-

Mãe Carinhosa

-

Cesaria Evora & ...

-

Miss Perfumado

-

Nha Sentimento

-

Radio Mindelo

-

Rogamar

-

Voz d'amor

-

Mar Azul

-

Café Atlantico

-

Best of

-

Césaria

-

Miss Perfumado

-

Cabo verde

-

Sao Vicente

-

La diva aux pieds nus

-

Distino di belita

-

Club sodade

-

Cesaria Evora Live in Paris

-

Cesaria Evora Live d'Amor


Djénéba & Fousco

:

Kayeba Khasso


ELIDA ALMEIDA

:

Kebrada

-

Ora doci Ora margos

-

Djunta Kudjer - EP


Lura

:

Herança

-

Best of Lura CD/DVD

-

M'bem di fora

-

Di korpu ku alma


Musiques Métisses - 40 ans de Festival d'Angoulême


Nancy Vieira

:

No Amá


Pierre Akendengue

:

Destinée

-

Vérité d'Afrique

-

Gorée


Polo Montañez


Teofilo Chantre

:

Mestissage

-

Viaja


Boulpik

:

Konpa Lakay


Black Bazar

:

Round 2

-

Black Bazar


Jenifer Solidade

:

Um Click


Sia Tolno

:

African Woman

-

Eh Sanga

-

My Life


Neuza

:

Flor di Bila


Dino D'Santiago

:

Eva


Zé Luis

:

Serenata


G'Ny

:

Libèté


Ceuzany

:

Ilha d'Melodia

-

Nha Vida


Oliver N'Goma

:

Oliver N'Goma Best Of Clips

-

Saga

-

Bane

-

Adia

-

Best Of


Cubanito

:

My World

-

Tocame

-

Soy Cubanito


Fode Baro

:

La vérité

-

Liberation


Sékouba Bambino

:

Innovation


Mario Lucio

:

Kreol

-

Badyo


Ildo Lobo

:

Incondicional

-

Nos morna

-

Intelectual


Tito Paris


Orquesta Aragon

:

The 70th anniversary album

-

En route

-

Quien sabe sabe

-

Best of The Lusafrica Years


Mounira Mitchala

:

Chili Houritki


Afrolove/Kizomba/Special


Bau

:

Plays Vasco Martins

-

Café Musique

-

Capverdean melancholy


Jey Liba

:

Odyssée


Tcheka

:

Dor de mar

-

Nu monda

-

Longi

-

Argui


Dj Arafat

:

Commandant Zabra


Princezito

:

Spiga


African Music Anthology


Luis Morais


Hasna el becharia

:

Smaa smaa


Cordas do sol

:

Lume d'lenha

-

Terra de sodade


Compilation

:

Mornas de Cabo Verde

-

Kanta Cabo Verde

-

African Guitars Anthology

-

African Music Anthology

-

African Rhythms Anthology

-

African Voices Anthology

-

ILCV PARTY

-

Kizomba Afro Latino

-

Musiques Métisses - 40 ans de Festival d'Angoulême

-

Afrolove/Kizomba/Special


Jorge Humberto

:

Ar de nha terra


Leyanis Lopez

:

Corazon presumido


Boy ge mendes

:

Noite de Morabeza

-

Best of


Tania Libertad

:

Costa Negra

-

Negro Color


Fantcha


Gil Semedo

:

Cabopop


La MC

:

Fidju Di Kriolu

-

Nos pobreza ke nos rikesa


Ferro Gaita

:

Rei di funana


Meiway

:

« M20 », le DVD

-

DVD Meiway en concert a l'Elysée Montmartre

-

Professeur

-

M20

-

Golgotha


Maria Alice


Tiolino


Anacaona

:

Lo que tu esperabas


Isaac Delgado

:

Prohibido


Osdalgia

:

La Culebra


Chiwoniso


Dona Ivone Lara

:

Sempre a cantar


Kompass

:

Jardin tropical


Voz de cabo verde


Ballou Canta et Luciana

:

Rumba lolango


Zao


Kapa Dêch


Sally Nyolo

:

Zaïone


Las primeras

:

Papi no te quiero


Djalunga


King kester emeneya

:

Nouvel Ordre


Septeto habanero

:

Celebrando sus 80 anos


Zêdess


Maxima Alerta

:

Llegaron los alertas


Silita


Tipico Oriental


Idrissa Soumaoro

:

Djitoumou


Constantino cardoso

:

Um estoria d'mindel


Medhy Custos

:

Dis Moi Zouk by Médhy Custos


Roberto Isaias

:

Lalany


50 ans d'indépendance de la Côte d'Ivoire

:

50 ans d'indépendance musicale de la Côte d'Ivoire


Rui Lima

:

Ser feliz


Nany Vaz

:

L'amour


Jacqueline Fortes

:

Terra d'nhas gente


Vasco Martins

:

Li sin


La nuit du Cap-Vert au Zenith

:

La nuit du Cap-Vert au Zenith


Djelimady Tounkara

:

Solon kôno


Mark G.

:

Mark G. and the Heavy Hitters


Ivoir feeling

:

Ivoir Feeling - volume 8

-

Ivoir Feeling - volume 9


Mizikopeyi

:

Ka wouvé zel-li