Inscrivez-vous à la


RECHERCHE


ALBUMS : RECHERCHE GUIDEE
NOUVEAUTE

Djunta Kudjer - EP

Djunta Kudjer - EP - Elida Almeida
ECOUTER
MEILLEURES VENTES
1. Nancy Vieira
No Amá
12,00 €
2. ELIDA ALMEIDA
Kebrada
12,00 €
3. ELIDA ALMEIDA
Ora doci Ora margos
12,00 €
Affiner votre recherche :
Share/Bookmark
Recommander la page
Fode Baro - Lusafrica - Musique du Monde - Guinée Conakry

Fode Baro


Né dans une famille de notables malenke du village de Basando dans la région de Kankan, d’où sont issus de nombreux griots, Fodé Baro fait exception à la règle selon laquelle, en Guinée, seuls les griots doivent faire la musique.

Dès les premières années de sa vie, Fodé Baro est charmé par le talent de celui qu'on appelait « le dragon de la chanson africaine », Aboubacar Demba Camara, artiste guinéen hors pair des années 70. A l'école, l'adolescent excelle dans les matières artistiques, musique, théâtre... et commence à jouer du n’goni et de la guitare. Mais voilà, pour ses parents, un jeune homme de sa situation sociale ne doit pas se galvauder auprès des artistes, ce serait une humiliation pour toute la famille. Mais le jeune Fodé est déjà une forte tête. Au début des années 80, il interrompt ses études et part se réfugier en Sierra Léone puis au Libéria. Il est finalement recueilli par un prêtre catholique français qui le forme au solfège. Ainsi durant près de cinq ans Fodé Baro, bien que de confession musulmane, anime chants et cantiques lors des messes catholiques.

La famille finit par lui pardonner, et Fodé retourne en 1985 en Guinée. Il y fait la connaissance de Myriam Makeba qui vit alors à Conakry. Sa fille, Bongui Makeba, est à la recherche d'un bassiste pour son orchestre. Fodé auditionne et se fait engager. De cette rencontre naît une vraie relation amoureuse pour la musique entre Bongui et Fodé. L’histoire est belle (enregistrement d’un album, tournée en Europe), mais courte à cause du décès prématuré de Bongui. Fodé, après une période d’abattement, est ensuite recruté par le groupe de Mory Findian, Les Messagers, où il côtoie les grandes voix mandingues de l’époque, Mory Kanté, Sory Kandia, Salif Keïta, lorsqu’ils se produisent à Conakry.
Mais le jeune homme en veut plus. Il part pour Paris. Dans la capitale française, il suit des cours le jour (chant, musicologie, composition) et la nuit fréquente la scène africaine alors en plein essor dans les années 90.
Fodé rencontre le producteur Ibrahima Sylla – qui produit à l’époque Ismaël Lo, Baaba Maal-, avec lequel il sort Yirikiki, son premier tube d’Afro Zouk Mandingue (terme dont il revendique la paternité) qui lui donne immédiatement la renommée en Afrique et pour lequel il reçoit un prix de la Radio Africa n°1 au Gabon en 1999.

Depuis, Fodé Baro publie régulièrement des albums qui font le bonheur des pistes de danses, de Nouakchott à Libreville. Il s’installe à Dakar, qui est un pont entre la France, où il enregistre, et l’Afrique où il aligne tube sur tube. Le dernier en date, Yanfanté, date de 2009. Fort de son succès africain, Fodé souhaite maintenant conquérir l’Europe et apporter au monde sa conception de la musique : une rythmique pour danser, mais des mots pour réfléchir. C’est ainsi qu’il lance, en juillet 2010, l’album Libération qui reprend les titres de l’album Yanfanté parus 1 an plus tôt au pays, avec 4 inédits, Söry, Katoucha (hommage à la top model Katoucha Niane, tragiquement disparue), Chaptalat et le titre Libération, avec sa rythmique de feu, dans lequel il dénonce les politiques qui laissent à l’abandon son pays, la Guinée – l’un des plus pauvres et corrompu d’Afrique-, alors qu’il recèle de mille richesses comme le fer, la bauxite… ou encore l’eau – l’or noir de demain. Avec Libération, Fodé Baro souhaite prouver que l’on peut danser et dire des choses intelligentes en même temps. Il mérite bien le surnom que lui ont donné ses fans (et ses détracteurs) : « Fodé l’agitateur ».
 

 

FODE BARO

Faites également la promotion de votre Page

Albums de l'artiste

La vérité

La verite
12.00 €

Liberation

Fodé Baro-Liberation-guinée-conakry-musique du monde-lusafrica-afro zouk
12.00 €

LUSAFRICA 115 Rue Lamarck 75018 PARIS - lusafrica@lusafrica.com

LUSAFRICA

ACTUS & PRESSE

CONCERTS

ARTISTES

ALBUMS

CONTACT

Nos coordonnées


Flux RSS/ATOM

:

Artistes LUSAFRICA

-

Albums LUSAFRICA

-

Concerts

Bonga

:

Recados de Fora

-

Angola 72 / 74

-

Hora Kota

-

Bairro

-

Best of Bonga

-

Maiorais

-

Kaxexe


Boubacar Traore

:

Mbalimaou

-

Mali Denhou

-

Je chanterai pour toi

-

Kongo magni


Cesaria Evora

:

Cesaria Evora Greatest Hits

-

Mãe Carinhosa

-

Cesaria Evora & ...

-

Miss Perfumado

-

Nha Sentimento

-

Radio Mindelo

-

Rogamar

-

Voz d'amor

-

Mar Azul

-

Café Atlantico

-

Best of

-

Césaria

-

Miss Perfumado

-

Cabo verde

-

Sao Vicente

-

La diva aux pieds nus

-

Distino di belita

-

Club sodade

-

Cesaria Evora Live in Paris

-

Cesaria Evora Live d'Amor


ELIDA ALMEIDA

:

Ora doci Ora margos

-

Djunta Kudjer - EP

-

Kebrada


Lura

:

Herança

-

Best of Lura CD/DVD

-

M'bem di fora

-

Di korpu ku alma


Musiques Métisses - 40 ans de Festival d'Angoulême


Nancy Vieira

:

No Amá


Pierre Akendengue

:

Destinée

-

Vérité d'Afrique

-

Gorée


Polo Montañez


Teofilo Chantre

:

Mestissage

-

Viaja


Boulpik

:

Konpa Lakay


Black Bazar

:

Round 2

-

Black Bazar


Jenifer Solidade

:

Um Click


Sia Tolno

:

African Woman

-

Eh Sanga

-

My Life


Neuza

:

Flor di Bila


Dino D'Santiago

:

Eva


Zé Luis

:

Serenata


G'Ny

:

Libèté


Ceuzany

:

Ilha d'Melodia

-

Nha Vida


Oliver N'Goma

:

Oliver N'Goma Best Of Clips

-

Saga

-

Bane

-

Adia

-

Best Of


Cubanito

:

My World

-

Tocame

-

Soy Cubanito


Fode Baro

:

La vérité

-

Liberation


Sékouba Bambino

:

Innovation


Mario Lucio

:

Kreol

-

Badyo


Ildo Lobo

:

Incondicional

-

Nos morna

-

Intelectual


Tito Paris


Orquesta Aragon

:

The 70th anniversary album

-

En route

-

Quien sabe sabe

-

Best of The Lusafrica Years


Mounira Mitchala

:

Chili Houritki


Afrolove/Kizomba/Special


Bau

:

Plays Vasco Martins

-

Café Musique

-

Capverdean melancholy


Jey Liba

:

Odyssée


Tcheka

:

Dor de mar

-

Nu monda

-

Longi

-

Argui


Dj Arafat

:

Commandant Zabra


Princezito

:

Spiga


African Music Anthology


Luis Morais


Hasna el becharia

:

Smaa smaa


Cordas do sol

:

Lume d'lenha

-

Terra de sodade


Compilation

:

Mornas de Cabo Verde

-

Kanta Cabo Verde

-

African Guitars Anthology

-

African Music Anthology

-

African Rhythms Anthology

-

African Voices Anthology

-

ILCV PARTY

-

Kizomba Afro Latino

-

Musiques Métisses - 40 ans de Festival d'Angoulême

-

Afrolove/Kizomba/Special


Jorge Humberto

:

Ar de nha terra


Leyanis Lopez

:

Corazon presumido


Boy ge mendes

:

Noite de Morabeza

-

Best of


Tania Libertad

:

Costa Negra

-

Negro Color


Fantcha


Gil Semedo

:

Cabopop


La MC

:

Fidju Di Kriolu

-

Nos pobreza ke nos rikesa


Ferro Gaita

:

Rei di funana


Meiway

:

« M20 », le DVD

-

DVD Meiway en concert a l'Elysée Montmartre

-

Professeur

-

M20

-

Golgotha


Maria Alice


Tiolino


Anacaona

:

Lo que tu esperabas


Isaac Delgado

:

Prohibido


Osdalgia

:

La Culebra


Chiwoniso


Dona Ivone Lara

:

Sempre a cantar


Kompass

:

Jardin tropical


Voz de cabo verde


Ballou Canta et Luciana

:

Rumba lolango


Zao


Kapa Dêch


Sally Nyolo

:

Zaïone


Las primeras

:

Papi no te quiero


Djalunga


King kester emeneya

:

Nouvel Ordre


Septeto habanero

:

Celebrando sus 80 anos


Zêdess


Maxima Alerta

:

Llegaron los alertas


Silita


Tipico Oriental


Idrissa Soumaoro

:

Djitoumou


Constantino cardoso

:

Um estoria d'mindel


Medhy Custos

:

Dis Moi Zouk by Médhy Custos


Roberto Isaias

:

Lalany


50 ans d'indépendance de la Côte d'Ivoire

:

50 ans d'indépendance musicale de la Côte d'Ivoire


Rui Lima

:

Ser feliz


Nany Vaz

:

L'amour


Jacqueline Fortes

:

Terra d'nhas gente


Vasco Martins

:

Li sin


La nuit du Cap-Vert au Zenith

:

La nuit du Cap-Vert au Zenith


Djelimady Tounkara

:

Solon kôno


Mark G.

:

Mark G. and the Heavy Hitters


Ivoir feeling

:

Ivoir Feeling - volume 8

-

Ivoir Feeling - volume 9


Mizikopeyi

:

Ka wouvé zel-li