Inscrivez-vous à la


RECHERCHE


ALBUMS : RECHERCHE GUIDEE
NOUVEAUTE

Kebrada

Kebrada
ECOUTER
MEILLEURES VENTES
1. Nancy Vieira
No Amá
12,00 €
2. ELIDA ALMEIDA
Kebrada
12,00 €
3. ELIDA ALMEIDA
Ora doci Ora margos
12,00 €
Affiner votre recherche :
Share/Bookmark
Photos Recommander la page
Pierre Akendengue-Gabon-Label Musique du Monde

Pierre Akendengue


Le poète troubadour propose une nouvelle échappée belle porteuse de sens, d'émotion et de clarté dansante. Un album foisonnant de couleurs chatoyantes sur lequel intervient à la réalisation artistique, le pianiste capverdien Nando Andrade, directeur musical de Cesaria Evora.


Un « pionnier ». S'il est vrai que le mot est souvent employé à tort et à travers, il colle parfaitement à Pierre Akendengué. Le poète-chanteur et conteur-philosophe, né le 25 avril 1943 à Aouta, une île située au sud-ouest du Gabon, a fait ses classes au Petit Conservatoire de Mireille et sorti son premier album, Nandipo, en 1974, sur le label de Pierre Barouh, Saravah. Il participait alors aux prémices de l’éclosion de la world music à couleur dominante africaine dans le paysage musical de la France, où il était venu faire ses études et restera vingt ans, avant de retourner au Gabon, en 1985. Depuis ses débuts, Akendengué a étoffé ses orchestrations et donné plus d'emphase à ses mots. Ciseleur de musiques fluides, nourries à profusion de la sonorité boisée des percussions et de chœurs flamboyants, l’artiste est un merveilleux conteur. Ses chansons filent la métaphore, ont des allures de scintillantes paraboles.

Le conte, déclare le chanteur, est un héritage de la société ancestrale. « Je reste fidèle à cette civilisation de l'oralité d'où je viens. Au-delà, c'est aussi pour moi une manière d'exprimer ce que j'ai sur le cœur. L'artiste ne peut pas chanter pour ne rien dire. L'art doit être un ferment de contestation dans une société, pour lui éviter de se scléroser. Le conte offre cette possibilité de contestation. Il dit une chose, et en signifie une autre. » Lorsqu'il faisait ses études en France, Pierre Akendengué fut interdit d'antenne et de séjour chez lui. On lui reprochait d'appartenir à l'AGEG l'association générale des étudiants gabonais, d’obédience marxiste. Les temps changent. Depuis 2004, il est conseiller personnel du Président de la République du Gabon, chargé des affaires culturelles, de la jeunesse et des sports. Les chansons qu'il écrit portent ses aspirations philosophiques et humanistes, vibrent de ses engagements. Pierre Akendengué se défend de chanter juste pour le plaisir. « Le rôle de l’artiste, dit-il, c'est de tirer la sonnette d'alarme, d'éclairer les esprits et sensibiliser les cœurs. » Une mission accomplie vaille que vaille, malgré les nuages, les écueils, les grimaces du monde, parce qu'il veut croire encore en ses idéaux. Alors il chante ses rêves de liberté, ses espoirs d'Afrique unie, sa confiance dans l'homme. Il chante en français, la langue de son premier public quand il débutait sa carrière, et en myènè, sa langue maternelle. « Dès lors que je ne chante pas pour passer le temps, j’essaie de véhiculer quelques valeurs de ma culture ancestrale. Des choses qui passent par ma langue maternelle et souvent intraduisibles. Il est essentiel de veiller à entretenir la vivacité de nos langues. Un pays qui perd sa langue perd sa culture, donc son identité. » Chanter l'unité africaine comme il le fait dans Afrika Obota, l'une des deux reprises, avec Considérable, réenregistrées pour Vérité d'Afrique, tient pour lui de l'essentiel : « J'y crois toujours et de plus en plus. L'Afrique pour se construire une indépendance politique et économique doit nécessairement faire unité. L'instinct de survie aidant fera que cette unité finira par arriver. L'être humain n'a pas pour vocation de se saborder. Je crois en sa capacité à réagir. L'unité africaine participe à cette réaction. Ce rêve d'unité n'est pas du tout utopique. Il a donné naissance à l'OUA, défunte aujourd'hui, qui a resurgi sous la forme de l'Union Africaine. Celle-ci est, d'ailleurs, beaucoup plus efficace que ne l'était l'OUA, qui faisait souvent du sur-place. Elle s'implique davantage dans les conflits africains. »


Dix-neuvième album d'une carrière jalonnée d'édifiantes productions, dont le fameux Lambarena (1993) — un rapprochement osé entre Bach et les musiques traditionnelles du Gabon conçu en collaboration avec Hugues de Courson – et le lumineux Gorée paru en 2006, Vérité d'Afrique sécrète tout ce qui fait la richesse et la singularité de Pierre Akendengué. Enregistré à Libreville, au Gabon, et à Paris dans le studio de Lusafrica, ce nouvel album rayonne, à la fois lyrique et intime, tendre et puissant. L’artiste a conçu les arrangements de certains titres en collaboration avec Ivan Lantos avec lequel il avait déjà travaillé, créateur autrefois du groupe rénovateur de la musique traditionnelle hongroise Kolinda. Mais l’essentiel de l’album a été réalisé par Nando Andrade qui a apporté avec lui un peu de la sensibilité musicale capverdienne et qui a fait le choix de musiciens au talent sûr, notamment Paulinho Vieira au cavaquinho ou João Pina Alves, dit Kako, à la guitare acoustique. « J'avais envie de m'ouvrir à d'autres sources d'influences », raconte Akendengué à propos de cette rencontre, rajoutant avoir trouvé dans les couleurs musicales du Cap-Vert des caractères et des expressions qui lui parlent, et aussi peut-être une certaine vision d'un panafricanisme musical. « Chez nous, on dit qu'un peuple qui chante la même chanson c'est un peuple uni. »

 

Albums de l'artiste

Destinée

Destinée
12.00 €

Vérité d'Afrique

Vérité d'Afrique - Pierre Akendengue 2008 - CD, ALBUM VPC, musique du monde, lusafrica
12.00 €

Gorée

Gorée - Pierre Akendengue 2006 - CD, albums musique du monde, lusafrica
12.00 €

Tourneur :

Jacques Huppin : 06 06 06 00 00

jacques.h@hajei.did

Distribution :

Sony Music Entertainment France

LUSAFRICA 115 Rue Lamarck 75018 PARIS - lusafrica@lusafrica.com

LUSAFRICA

ACTUS & PRESSE

CONCERTS

ARTISTES

ALBUMS

CONTACT

Nos coordonnées


Flux RSS/ATOM

:

Artistes LUSAFRICA

-

Albums LUSAFRICA

-

Concerts

Bonga

:

Recados de Fora

-

Angola 72 / 74

-

Hora Kota

-

Bairro

-

Best of Bonga

-

Maiorais

-

Kaxexe


Boubacar Traore

:

Mbalimaou

-

Mali Denhou

-

Je chanterai pour toi

-

Kongo magni


Cesaria Evora

:

Cesaria Evora Greatest Hits

-

Mãe Carinhosa

-

Cesaria Evora & ...

-

Miss Perfumado

-

Nha Sentimento

-

Radio Mindelo

-

Rogamar

-

Voz d'amor

-

Mar Azul

-

Café Atlantico

-

Best of

-

Césaria

-

Miss Perfumado

-

Cabo verde

-

Sao Vicente

-

La diva aux pieds nus

-

Distino di belita

-

Club sodade

-

Cesaria Evora Live in Paris

-

Cesaria Evora Live d'Amor


ELIDA ALMEIDA

:

Ora doci Ora margos

-

Djunta Kudjer - EP

-

Kebrada


Lura

:

Herança

-

Best of Lura CD/DVD

-

M'bem di fora

-

Di korpu ku alma


Musiques Métisses - 40 ans de Festival d'Angoulême


Nancy Vieira

:

No Amá


Pierre Akendengue

:

Destinée

-

Vérité d'Afrique

-

Gorée


Polo Montañez


Teofilo Chantre

:

Mestissage

-

Viaja


Boulpik

:

Konpa Lakay


Black Bazar

:

Round 2

-

Black Bazar


Jenifer Solidade

:

Um Click


Sia Tolno

:

African Woman

-

Eh Sanga

-

My Life


Neuza

:

Flor di Bila


Dino D'Santiago

:

Eva


Zé Luis

:

Serenata


G'Ny

:

Libèté


Ceuzany

:

Ilha d'Melodia

-

Nha Vida


Oliver N'Goma

:

Oliver N'Goma Best Of Clips

-

Saga

-

Bane

-

Adia

-

Best Of


Cubanito

:

My World

-

Tocame

-

Soy Cubanito


Fode Baro

:

La vérité

-

Liberation


Sékouba Bambino

:

Innovation


Mario Lucio

:

Kreol

-

Badyo


Ildo Lobo

:

Incondicional

-

Nos morna

-

Intelectual


Tito Paris


Orquesta Aragon

:

The 70th anniversary album

-

En route

-

Quien sabe sabe

-

Best of The Lusafrica Years


Mounira Mitchala

:

Chili Houritki


Afrolove/Kizomba/Special


Bau

:

Plays Vasco Martins

-

Café Musique

-

Capverdean melancholy


Jey Liba

:

Odyssée


Tcheka

:

Dor de mar

-

Nu monda

-

Longi

-

Argui


Dj Arafat

:

Commandant Zabra


Princezito

:

Spiga


African Music Anthology


Luis Morais


Hasna el becharia

:

Smaa smaa


Cordas do sol

:

Lume d'lenha

-

Terra de sodade


Compilation

:

Mornas de Cabo Verde

-

Kanta Cabo Verde

-

African Guitars Anthology

-

African Music Anthology

-

African Rhythms Anthology

-

African Voices Anthology

-

ILCV PARTY

-

Kizomba Afro Latino

-

Musiques Métisses - 40 ans de Festival d'Angoulême

-

Afrolove/Kizomba/Special


Jorge Humberto

:

Ar de nha terra


Leyanis Lopez

:

Corazon presumido


Boy ge mendes

:

Noite de Morabeza

-

Best of


Tania Libertad

:

Costa Negra

-

Negro Color


Fantcha


Gil Semedo

:

Cabopop


La MC

:

Fidju Di Kriolu

-

Nos pobreza ke nos rikesa


Ferro Gaita

:

Rei di funana


Meiway

:

« M20 », le DVD

-

DVD Meiway en concert a l'Elysée Montmartre

-

Professeur

-

M20

-

Golgotha


Maria Alice


Tiolino


Anacaona

:

Lo que tu esperabas


Isaac Delgado

:

Prohibido


Osdalgia

:

La Culebra


Chiwoniso


Dona Ivone Lara

:

Sempre a cantar


Kompass

:

Jardin tropical


Voz de cabo verde


Ballou Canta et Luciana

:

Rumba lolango


Zao


Kapa Dêch


Sally Nyolo

:

Zaïone


Las primeras

:

Papi no te quiero


Djalunga


King kester emeneya

:

Nouvel Ordre


Septeto habanero

:

Celebrando sus 80 anos


Zêdess


Maxima Alerta

:

Llegaron los alertas


Silita


Tipico Oriental


Idrissa Soumaoro

:

Djitoumou


Constantino cardoso

:

Um estoria d'mindel


Medhy Custos

:

Dis Moi Zouk by Médhy Custos


Roberto Isaias

:

Lalany


50 ans d'indépendance de la Côte d'Ivoire

:

50 ans d'indépendance musicale de la Côte d'Ivoire


Rui Lima

:

Ser feliz


Nany Vaz

:

L'amour


Jacqueline Fortes

:

Terra d'nhas gente


Vasco Martins

:

Li sin


La nuit du Cap-Vert au Zenith

:

La nuit du Cap-Vert au Zenith


Djelimady Tounkara

:

Solon kôno


Mark G.

:

Mark G. and the Heavy Hitters


Ivoir feeling

:

Ivoir Feeling - volume 8

-

Ivoir Feeling - volume 9


Mizikopeyi

:

Ka wouvé zel-li