Inscrivez-vous à la


RECHERCHE


ALBUMS : RECHERCHE GUIDEE
NOUVEAUTE

Musiques Métisses - 40 ans de Festival d'Angoulême

Musiques Métisses - 40 ans de Festival d'Angoulême - musiques du monde - lusacrica
ECOUTER
MEILLEURES VENTES
1. Nancy Vieira
No Amá
12,00 €
2. ELIDA ALMEIDA
Kebrada
12,00 €
3. ELIDA ALMEIDA
Ora doci Ora margos
12,00 €
Affiner votre recherche :
Share/Bookmark
Recommander la page

Luis Morais


Au Cap-Vert, la chanson qui rythme les derniers jours de l’année, à la radio, comme dans les bars ou les tavernes, est une chanson de Luis Morais, clarinettiste fameux, maître de toute une génération de musiciens capverdiens.  Où que l’on aille, quoi que l'on fasse à cette époque de l'année, on entend cette chanson « Boas Festas », dans sa version originale ou dans des versions modernisées. Son rythme gai et nostalgique à la fois met l'auditeur dans une sorte de joyeuse tristesse communicative. La perspective de la fête, de la Saint Sylvestre où l’on va tout oublier, donne envie de penser à l’ami, au frère, à l’être aimé, qui est parti pour toujours ou pour trouver, ailleurs, une vie meilleure… Car au Cap-Vert il y a toujours un temps pour pleurer et se souvenir, avant de rire et de chanter.

 

Luis Morais est décédé brutalement le mercredi 25 septembre 2002, à New Bedford, Massachusetts. Il avait 67 ans. Luis Morais est une légende au pays de Cesaria Evora. Né le 10 février 1935, à Mindelo (île de São Vicente, Cap-Vert), il a passé sa jeunesse à Dakar, où il a fait ses études et appris le solfège, puis la composition. C’est à Dakar, dans les bals capverdiens, très prisés à l’époque, qu’il fait ses débuts sur scène ayant choisi la clarinette et le saxophone (alto et ténor) comme instruments de prédilection.

 

Dans ces années d’après guerre, les rythmes latins (merengue, cha-cha, …) s’imposent dans le monde entier. A Dakar, le jeune musicien découvre ces rythmes avec passion. Il se met à arranger les standards capverdiens au goût du jour, et à composer. Morais s’attache à garder la forme traditionnelle de la coladera, mais il modifie sa structure rythmique en s’inspirant des rythmes cubains. La bonne société de Dakar est conquise, le terme coladera devient le nom même de la soirée où l’on joue cette musique endiablée. Après Luis Morais, la coladera capverdienne ne sera plus tout à fait pareille.

A la fin des années 50, avec d’autres musiciens capverdiens, il forme à Rotterdam, le groupe Voz de Cabo Verde, qui va être le premier ensemble musical à divulguer à l’étranger les rythmes capverdiens, mornas et coladeras. Pendant une dizaine d’années, Voz de Cabo Verde va enregistrer de nombreux disques, 33t. et 45t., pour le label Morabeza, également basé à Rotterdam...

 

Dans les années 60 et 70 le musicien partage sa vie entre le Cap-Vert et Lisbonne, où se concentre l’essentiel de la scène musicale capverdienne. A Lisbonne, Morais en devient l’un des acteurs principaux. Il forme les musiciens, notamment les frères Vieira, les frères Paris, et bien d’autres. Il arrange les titres pour certains, en compose pour d’autres, et surtout, il écrit les partitions, contribuant à fixer cette musique qui se transmettait surtout oralement jusqu’aux années 60.

 

Luis Morais enregistre de nombreux albums solo, mais surtout il est le compositeur de centaines de musiques, dont « Boas Festas », un instrumental qu’il a composé en 1961, et qui est devenu depuis cette époque LE titre de fin d’année qui réunit les capverdiens du monde entier.

 

Ami fidèle de Cesaria Evora, il l’a accompagnée régulièrement sur scène au tout début de sa carrière, lorsqu’elle chantait dans les bars. C’est Morais que José da Silva choisit comme directeur artistique, lorsqu’il produit, en 1988, l’album « La Diva aux Pieds Nus ».

 

Luis Morais avait retrouvé Cesaria Evora sur scène lors de la Nuit du Cap-Vert, le 28 avril 2001 au Zénith de Paris. Il avait rejoint ensuite le groupe de Cesaria pour différents concerts, notamment lors des tournées américaines en juillet et en octobre 2001, ou encore lors de la tournée européenne de l’été 2002. Il disparaît en septembre 2002, alors que Doçura (un label de Lusafrica) publiait son dernier enregistrement, l’album « Novidade de Mindelo », enregistré à Paris quelques mois auparavant.


LUSAFRICA 115 Rue Lamarck 75018 PARIS - lusafrica@lusafrica.com

LUSAFRICA

ACTUS & PRESSE

CONCERTS

ARTISTES

ALBUMS

CONTACT

Nos coordonnées


Flux RSS/ATOM

:

Artistes LUSAFRICA

-

Albums LUSAFRICA

-

Concerts

Bonga

:

Recados de Fora

-

Angola 72 / 74

-

Hora Kota

-

Bairro

-

Best of Bonga

-

Maiorais

-

Kaxexe


Boubacar Traore

:

Mbalimaou

-

Mali Denhou

-

Je chanterai pour toi

-

Kongo magni


Cesaria Evora

:

Cesaria Evora Greatest Hits

-

Mãe Carinhosa

-

Cesaria Evora & ...

-

Miss Perfumado

-

Nha Sentimento

-

Radio Mindelo

-

Rogamar

-

Voz d'amor

-

Mar Azul

-

Café Atlantico

-

Best of

-

Césaria

-

Miss Perfumado

-

Cabo verde

-

Sao Vicente

-

La diva aux pieds nus

-

Distino di belita

-

Club sodade

-

Cesaria Evora Live in Paris

-

Cesaria Evora Live d'Amor


ELIDA ALMEIDA

:

Ora doci Ora margos

-

Djunta Kudjer - EP

-

Kebrada


Lura

:

Herança

-

Best of Lura CD/DVD

-

M'bem di fora

-

Di korpu ku alma


Musiques Métisses - 40 ans de Festival d'Angoulême


Nancy Vieira

:

No Amá


Pierre Akendengue

:

Destinée

-

Vérité d'Afrique

-

Gorée


Polo Montañez


Teofilo Chantre

:

Mestissage

-

Viaja


Boulpik

:

Konpa Lakay


Black Bazar

:

Round 2

-

Black Bazar


Jenifer Solidade

:

Um Click


Sia Tolno

:

African Woman

-

Eh Sanga

-

My Life


Neuza

:

Flor di Bila


Dino D'Santiago

:

Eva


Zé Luis

:

Serenata


G'Ny

:

Libèté


Ceuzany

:

Ilha d'Melodia

-

Nha Vida


Oliver N'Goma

:

Oliver N'Goma Best Of Clips

-

Saga

-

Bane

-

Adia

-

Best Of


Cubanito

:

My World

-

Tocame

-

Soy Cubanito


Fode Baro

:

La vérité

-

Liberation


Sékouba Bambino

:

Innovation


Mario Lucio

:

Kreol

-

Badyo


Ildo Lobo

:

Incondicional

-

Nos morna

-

Intelectual


Tito Paris


Orquesta Aragon

:

The 70th anniversary album

-

En route

-

Quien sabe sabe

-

Best of The Lusafrica Years


Mounira Mitchala

:

Chili Houritki


Afrolove/Kizomba/Special


Bau

:

Plays Vasco Martins

-

Café Musique

-

Capverdean melancholy


Jey Liba

:

Odyssée


Tcheka

:

Dor de mar

-

Nu monda

-

Longi

-

Argui


Dj Arafat

:

Commandant Zabra


Princezito

:

Spiga


African Music Anthology


Luis Morais


Hasna el becharia

:

Smaa smaa


Cordas do sol

:

Lume d'lenha

-

Terra de sodade


Compilation

:

Mornas de Cabo Verde

-

Kanta Cabo Verde

-

African Guitars Anthology

-

African Music Anthology

-

African Rhythms Anthology

-

African Voices Anthology

-

ILCV PARTY

-

Kizomba Afro Latino

-

Musiques Métisses - 40 ans de Festival d'Angoulême

-

Afrolove/Kizomba/Special


Jorge Humberto

:

Ar de nha terra


Leyanis Lopez

:

Corazon presumido


Boy ge mendes

:

Noite de Morabeza

-

Best of


Tania Libertad

:

Costa Negra

-

Negro Color


Fantcha


Gil Semedo

:

Cabopop


La MC

:

Fidju Di Kriolu

-

Nos pobreza ke nos rikesa


Ferro Gaita

:

Rei di funana


Meiway

:

« M20 », le DVD

-

DVD Meiway en concert a l'Elysée Montmartre

-

Professeur

-

M20

-

Golgotha


Maria Alice


Tiolino


Anacaona

:

Lo que tu esperabas


Isaac Delgado

:

Prohibido


Osdalgia

:

La Culebra


Chiwoniso


Dona Ivone Lara

:

Sempre a cantar


Kompass

:

Jardin tropical


Voz de cabo verde


Ballou Canta et Luciana

:

Rumba lolango


Zao


Kapa Dêch


Sally Nyolo

:

Zaïone


Las primeras

:

Papi no te quiero


Djalunga


King kester emeneya

:

Nouvel Ordre


Septeto habanero

:

Celebrando sus 80 anos


Zêdess


Maxima Alerta

:

Llegaron los alertas


Silita


Tipico Oriental


Idrissa Soumaoro

:

Djitoumou


Constantino cardoso

:

Um estoria d'mindel


Medhy Custos

:

Dis Moi Zouk by Médhy Custos


Roberto Isaias

:

Lalany


50 ans d'indépendance de la Côte d'Ivoire

:

50 ans d'indépendance musicale de la Côte d'Ivoire


Rui Lima

:

Ser feliz


Nany Vaz

:

L'amour


Jacqueline Fortes

:

Terra d'nhas gente


Vasco Martins

:

Li sin


La nuit du Cap-Vert au Zenith

:

La nuit du Cap-Vert au Zenith


Djelimady Tounkara

:

Solon kôno


Mark G.

:

Mark G. and the Heavy Hitters


Ivoir feeling

:

Ivoir Feeling - volume 8

-

Ivoir Feeling - volume 9


Mizikopeyi

:

Ka wouvé zel-li