Inscrivez-vous à la


RECHERCHE


ALBUMS : RECHERCHE GUIDEE
NOUVEAUTE

La vérité

La verite
ECOUTER
MEILLEURES VENTES
1. Neuza
Flor di Bila
12,00 €
2. Cordas do sol
Terra de sodade
12,00 €
3. Zé Luis
Serenata
12,00 €
Affiner votre recherche :
Share/Bookmark
Recommander la page

Osdalgia


 

A Cuba, Osdalgia fait partie des artistes dont on attend la relève. Elle a reçu, en 2000, le prix du meilleur album pour un nouvel artiste lors des Cubadisco pour La Culebra, son premier opus. Depuis toujours, Osdalgia chante, peint, écrit. Elle a commencé par étudier le chant classique au Conservatoire. Puis elle a bifurqué vers le théâtre, où elle a acquis l’assise nécessaire pour exprimer sensations et émotions. Enfin, elle a entamé sa carrière de chanteuse professionnelle en 1992 sur la scène du cabaret Le Parisien à La Havane. Osdalgia n’a qu’un seul objectif:, apprendre de chaque expérience artistique pour devenir l’artiste la plus complète possible. Après son deuxième disque, Mi Armonía, en 2001, elle publie en octobre Suenan Los Cueros, un album qu'elle souhaite résolument contemporain, capable d’imposer une nouvelle approche de la musique cubaine et de transmettre grâce à un savoir faire qui n'appartient qu'a elle, tout ce que son île lui a légué.

 

Osdalgia chante … (un texte de Sigfredo Ariel)

Osdalgia chante … Et l’énergie déferle. Et la danse se propage. Peu importe où vous vous trouvez, nul n’y échappe, son élan vous rattrapera, vous obligera à vous tourner vers elle et à l’écouter, prêt à toutes les surprises : on rit quand elle rit, on retient son souffle quand elle exprime langoureusement sa tendresse, on fusionne avec elle en une fête ardente où se mêlent les multiples facettes des rythmes qui paraissent jaillir du plus profond de l’être. Et c’est bien de là qu’ils viennent, n’en doutez pas. Les tambours résonnent, la guitare égrène ses accords…

Osdalgia chante avec témérité, avec bravoure. Elle se livre, elle s’offre tout entière, elle s’explique à travers chaque mot, chaque mélodie. Elle a créé les chansons qu’elle souhaitait voir exister afin de les imprégner de sa voix, et elle a recueilli dans la tradition les plus proches de son mode d’interprétation, de sa façon d’être. Peu importe que d’autres voix les aient maniées au fil des ans : Ay José, Yo no lloro más ou Para mi Cuba yo traigo un son. Dans ce disque en particulier, Osdalgia se rapproche de l’Osdalgia qui veut s’accomplir et qui sait qu’elle peut y parvenir. Et elle y parvient.

Elle s’est entourée des musiciens idoines, des instruments nécessaires, des complices les plus fidèles. Elle parcourt avec maestria les genres et les expressions de la musique cubaine : le boléro, le guaguancó, le danzonete, la habanera, avec une prédilection pour le son (tamis d’influences et d’intenses dialogues musicaux), la canaille guaracha, l’héritage, autrement dit la présence africaine… Elle prouve ainsi son envergure. Ce n’est pas par hasard qu’elle a les honneurs de l’actualité cubaine et qu’elle est applaudie par des publics aussi divers qu’exigeants. Son pouvoir croît à chaque nouveau disque, à chaque spectacle.

Osdalgia chante et compose une musique fraîche et profondément cubaine. Elle dépeint son peuple, sa vie, son parler quotidien. La sesión ou La fulana llegó, par exemple, sont deux portraits authentiques et populaires de la Havane profonde qu’elle connaît si bien et qu’elle aime tant; heureuse Havane embellie par la présence de cette jolie femme simple qui lui adresse ses hommages, qui lui narre en musique ses amours et ses haines, qu’elle illumine de sa joie.

Composé de joyaux, le disque s’achève en point d’orgue sur un véritable tour de force, un pot pourri rumbero, dialogue enfiévré entre la voix et les tambours, patries des rythmes légués aux Antilles par l’Afrique pour qu’avec la guitare venue d’Europe, la musique de l’île, consomme sa communion originelle, racine de la joie de vivre. Car c’est dans la trame des origines qu’elle évolue. Ce sont les ingrédients qui ont mûri ce disque spontané, ponctué de bout en bout du rire clair d’Osdalgia qui s’accomplit définitivement, offrande sincère, merveille offerte à tous. Où que vous soyez, approchez-vous et écoutez-la chanter.

 

Albums de l'artiste

La Culebra

La Culebra - Osdalgia - CD - Album musiques du monde VPC - lusafrica
12.00 €

LUSAFRICA 115 Rue Lamarck 75018 PARIS - lusafrica@lusafrica.com

LUSAFRICA

ACTUS & PRESSE

CONCERTS

ARTISTES

ALBUMS

CONTACT

Nos coordonnées


Flux RSS/ATOM

:

Artistes LUSAFRICA

-

Albums LUSAFRICA

-

Concerts

Bau

:

Plays Vasco Martins

-

Café Musique

-

Capverdean melancholy

-

Ilha azul

-

Silencio


Black Bazar

:

Black Bazar

-

Round 2


Bonga

:

Hora Kota

-

Angola 72 / 74 (Digital)

-

Bairro

-

Best of Bonga

-

Maiorais

-

Kaxexe

-

Mulemba xangola


Boulpik

:

Konpa Lakay


Cesaria Evora

:

Mãe Carinhosa

-

Miss Perfumado

-

Cesaria Evora & ...

-

Nha Sentimento

-

Radio Mindelo

-

Rogamar

-

Voz d'amor

-

Mar Azul

-

Café Atlantico

-

Best of

-

Césaria

-

Miss Perfumado

-

Cabo verde

-

Sao Vicente

-

Sodade, o melhor

-

La diva aux pieds nus

-

Distino di belita

-

Club sodade

-

Cesaria Evora Live in Paris

-

Cesaria Evora Live d'Amor


Ceuzany

:

Nha Vida


G'Ny

:

Libèté


Mounira Mitchala

:

Chili Houritki


Nancy Vieira

:

No Amá


Dino D'Santiago

:

Eva


Neuza

:

Flor di Bila


Cubanito

:

My World

-

Tocame

-

Soy Cubanito


Ivoir feeling

:

Ivoir Feeling - volume 8

-

Ivoir Feeling - volume 9


African Music Anthology

:

African Music Anthology

-

African Guitars Anthology

-

African Rythmes Anthology

-

African Voices Anthology


Jey Liba

:

Odyssée


Lura

:

Best of Lura CD/DVD

-

M'bem di fora

-

Di korpu ku alma

-

Eclipse


Zé Luis

:

Serenata


Boubacar Traore

:

Mali Denhou

-

Kongo magni


Tcheka

:

Dor de mar

-

Nu monda

-

Longi

-

Argui


Pierre Akendengue

:

Destinée

-

Vérité d'Afrique

-

Gorée


Sékouba Bambino

:

Innovation


Sia Tolno

:

Eh Sanga

-

My Life


Dj Arafat

:

Commandant Zabra


Princezito

:

Spiga


Luis Morais


Mario Lucio

:

Kreol

-

Badyo


Mizikopeyi

:

Ka wouvé zel-li


Teofilo Chantre

:

Mestissage

-

Viaja


Hasna el becharia

:

Smaa smaa


Cordas do sol

:

Lume d'lenha

-

Terra de sodade


Compilation

:

ILCV PARTY

-

Kizomba Afro Latino


Jorge Humberto

:

Ar de nha terra, label musiques du monde, cap-vert, lusafrica


Leyanis Lopez

:

Corazon presumido


Oliver N'Goma

:

Oliver N'Goma Best Of Clips

-

Saga

-

Bane

-

Adia

-

Best Of


Boy ge mendes

:

Noite de Morabeza

-

Best of


Fode Baro

:

La vérité

-

Liberation


Tania Libertad

:

Costa Negra

-

Negro Color


Fantcha


Gil Semedo

:

Cabopop


La MC

:

Fidju Di Kriolu

-

Nos pobreza ke nos rikesa


Orquesta Aragon

:

The 70th anniversary album

-

En route

-

Quien sabe sabe

-

Best of The Lusafrica Years


Ferro Gaita

:

Rei di funana


Meiway

:

« M20 », le DVD

-

DVD Meiway en concert a l'Elysée Montmartre

-

Professeur

-

M20

-

Golgotha


Ildo Lobo

:

Incondicional

-

Nos morna

-

Intelectual


Maria Alice


Tiolino


Anacaona

:

Lo que tu esperabas


Isaac Delgado

:

Prohibido


Osdalgia

:

La Culebra


Chiwoniso


Dona Ivone Lara

:

Sempre a cantar


Kompass

:

Jardin tropical


Tito Paris


Voz de cabo verde

:

Voz de Cabo Verde Live


Ballou Canta et Luciana

:

Rumba lolango


Polo Montañez

:

Guajiro Natural

-

Guitarra mia

-

Memoria


Zao


Kapa Dêch


Sally Nyolo

:

Zaïone


Las primeras

:

Papi no te quiero


Djalunga


King kester emeneya

:

Nouvel Ordre


Septeto habanero

:

Orgullo de los soneros

-

Celebrando sus 80 anos


Zêdess


Maxima Alerta

:

Llegaron los alertas


Silita


Tipico Oriental


Idrissa Soumaoro

:

Djitoumou


Constantino cardoso

:

Um estoria d'mindel


Medhy Custos

:

Dis Moi Zouk by Médhy Custos


Roberto Isaias

:

Lalany


50 ans d'indépendance de la Côte d'Ivoire

:

50 ans d'indépendance musicale de la Côte d'Ivoire


Rui Lima

:

Ser feliz


Nany Vaz

:

L'amour


Jacqueline Fortes

:

Terra d'nhas gente


Vasco Martins

:

Li sin


La nuit du Cap-Vert au Zenith

:

La nuit du Cap-Vert au Zenith


Djelimady Tounkara

:

Solon kôno


Mark G.

:

Mark G. and the Heavy Hitters