Inscrivez-vous à la


RECHERCHE


ALBUMS : RECHERCHE GUIDEE
NOUVEAUTE

Laço Umbilical

Laço Umbilical
ECOUTER
MEILLEURES VENTES
1. Bonga
Angola 72
20,00 €
2. ELIDA ALMEIDA
Kebrada
12,00 €
3. Bonga
Angola 74
20,00 €
Affiner votre recherche :
Share/Bookmark
Recommander la page

Tipico Oriental


TIPICO ORIENTAL - biographie

 

Fondé en 1945 à Santiago de Cuba sous les auspices du célèbre chanteur, guitariste, chef d'orchestre et compositeur Miguel Matamoros, dont les disques propagèrent le son dans le monde entier, le Típico Oriental se produit, selon les occasions, sous forme de trio ou de quartette. Il perpétue aujourd'hui le son le plus authentique et le plus traditionnel, celui de la région d'Oriente, dont Santiago est la capitale, et, comme la plupart des tríos et cuartetos, il interprète aussi parfois des guarachas et des boleros.

 

Né dans la province d'Oriente, dans l'est de l'île, le son, fusion de traditions espagnoles et africaines, continue de jouir d'une exceptionnelle vitalité et c'est lui qui constitue le rythme de base de la musique aujourd'hui baptisée salsa. Ses antécédents remontent au XVIe siècle, avec le groupe mythique fondé à Santiago de Cuba par Teodora et Micaela Ginés, deux soeurs originaires de Saint-Domingue. Il prend véritablement forme à la fin du XIXe siècle, aux alentours de Guantanamo, Baracoa (berceau du tres, guitare à trois cordes doubles caractéristique du son), Holguin, Manzanillo et Santiago. Tour à tour espiègle, bucolique, lyrique ou impertinent, il exalte les charmes de la nature ou de la femme, relate des incidents du quotidien.

En Oriente il est d'abord joué par des trovadores (du français "troubadour"), chanteurs s'accompagnant à la guitare ou au tres, et par de petites formations appelées bungas puis par des groupes plus étoffés, les estudiantinas (inspirées par les tunas des étudiants espagnols) et exécuté dans des sociedades de son, clubs voués à ce genre musical. Sur le plan structurel il consiste en deux parties : le son largo, avec l'exposition du thème, et le montuno, avec le refrain, chanté par le coro (choeur), sur lequel se déroulent les solos. Les harmonies simplistes (tonique, sous-dominante, dominante) dérivent des anciens romances espagnols de l'Age d'Or.

 

L'une des caractéristiques du son est le soneo, improvisation vocale au cours de laquelle le chanteur laisse libre cours à son imagination et à sa virtuosité. Il s'adresse parfois à un auditeur, répond avec humour à des sollicitations ou fait des commentaires sur certains événements.

La gouailleuse guaracha, au tempo plus enlevé, apparue à La Havane au XVIIIe siècle, s'est d'abord intégrée au théâtre picaresque (teatro bufo) cubain, et elle constitue elle aussi une chronique imagée de la vie cubaine. Né, comme le son, en Oriente, au début du XIXe siècle, le bolero est le genre romantique cubain par excellence. Il provient également d'airs espagnols, mais possède un charme tropical singulier avec son rythme sous-jacent toujours clairement marqué. Son phrasé, avec la façon spectaculaire qu'ont les boleristas d'étirer ou de raccourcir les phrases, a notamment inspiré certains chanteurs de tango.

Vers le début des années 20, de nombreux musiciens cubains, attirés par l'éclat de La Havane, s'établiront dans la capitale. Típico Oriental suivra - plus tardivement - la même trajectoire, mais en conservant toujours son cachet "oriental". Aux compositions de Miguel Matamoros, qui constituaient jadis l'essentiel de son répertoire, il a, au fil des ans, ajouté des chansons d'autres auteurs (Ignacio Piñeiro, Abelardo Barroso, Manuel Corona, Félix Chapotín, Pedro Flores).

 

Originaire de Cienfuegos et issu d'une famille musicale (son cousin Guido Sarría est le conguero  (conga player) du célèbre Orquesta Aragón), Sarría Aristica dirige Típico Oriental depuis une quinzaine d'années. Il avait auparavant accompagné en tant que guitariste le duo Los Idaído (composé des chanteurs Ida La Guardia et Walfrido Guevara) et il constitue à lui seul une extraordinaire mémoire du son.

C'est sous forme de quartette que se présente ici Típico Oriental avec Sarría Aristica (chant et guitare), Félix Marrero González (tres), Rolando Romaguera Cisneros (chant et maracas) et Hugo Valdés Giral (bongo). On appréciera le parfum suranné et la grâce qui émane de sa musique, ainsi que les formidables solos de tres - instrument au son plus piquant, plus métallique que la guitare - de Marrero González et de Heriberto Fernándes Sánchez.

 

Avec ce disque, Típico Oriental nous présente un florilège de chansons originales dues à la plume de son directeur, Isidro Sarría Aristica. L'amour prédomine, avec ses multiples facettes: ardent avec Déjame soñar, amer et résigné avec Huyendo de tí, solitaire avec Refúgiate en mí, empli d'espoir avec Eterna melodía, poétique et raffiné avec Nadie, basé sur des vers de Nicolás Guillén, tendre avec No dudes, nostalgique avec Diálogo, lyrique avec Habla el amor et Por tus cosas, passionné avec Sublime sacrificio. Ensalada de sones nous offre un pot-pourri de célèbres sones d'antan dont Olvido de Miguel Matamoros, Papá Montero - élégie célébrant un légendaire musicien de rumba - et Caballero, silencio, l'un des premiers grands succès du Sexteto Habanero. La chanson Canto a Benny Moré, de Rolando Romaguera, rend hommage à ce formidable sonero des années 50 (surnommé El Bárbaro del ritmo).

Impossible de résister à cette musique véridique, non contaminée par le virus commercial qui affadit tant de morceaux actuels. "Lève toi et danse !", aurait sans doute ordonné le bon Samaritain s'il avait écouté Típico Oriental.

 

 

Típico Oriental « ETERNA MELODIA » - CD Lusafrica 262582


LUSAFRICA 115 Rue Lamarck 75018 PARIS - lusafrica@lusafrica.com

LUSAFRICA

ACTUS & PRESSE

CONCERTS

ARTISTES

ALBUMS

CONTACT

Nos coordonnées


Flux RSS/ATOM

:

Artistes LUSAFRICA

-

Albums LUSAFRICA

-

Concerts

Lucibela

:

Laço Umbilical


Bonga

:

Recados de Fora

-

Angola 72

-

Angola 74

-

Angola 72 / 74

-

Hora Kota

-

Bairro

-

Best of Bonga

-

Maiorais

-

Kaxexe


Boubacar Traore

:

Dounia Tabolo

-

Mbalimaou

-

Mali Denhou

-

Je chanterai pour toi

-

Kongo magni


Cesaria Evora

:

Cesaria Evora / Carnaval de Mindelo - EP

-

Cesaria Evora Greatest Hits

-

Mãe Carinhosa

-

Cesaria Evora & ...

-

Miss Perfumado

-

Nha Sentimento

-

Radio Mindelo

-

Rogamar

-

Voz d'amor

-

Mar Azul

-

Café Atlantico

-

Best of

-

Césaria

-

Miss Perfumado

-

Cabo verde

-

Sao Vicente

-

La diva aux pieds nus

-

Distino di belita

-

Club sodade

-

Cesaria Evora Live in Paris

-

Cesaria Evora Live d'Amor


Djénéba & Fousco

:

Kayeba Khasso


ELIDA ALMEIDA

:

Kebrada

-

Ora doci Ora margos

-

Djunta Kudjer - EP


Lura

:

Herança

-

Best of Lura CD/DVD

-

M'bem di fora

-

Di korpu ku alma


Musiques Métisses - 40 ans de Festival d'Angoulême


Nancy Vieira

:

No Amá


Pierre Akendengue

:

Destinée

-

Vérité d'Afrique

-

Gorée


Polo Montañez


Teofilo Chantre

:

Mestissage

-

Viaja


Boulpik

:

Konpa Lakay


Black Bazar

:

Round 2

-

Black Bazar


Jenifer Solidade

:

Um Click


Sia Tolno

:

African Woman

-

Eh Sanga

-

My Life


Neuza

:

Flor di Bila


Dino D'Santiago

:

Eva


Zé Luis

:

Serenata


G'Ny

:

Libèté


Ceuzany

:

Ilha d'Melodia

-

Nha Vida


Oliver N'Goma

:

Oliver N'Goma Best Of Clips

-

Saga

-

Bane

-

Adia

-

Best Of


Cubanito

:

My World

-

Tocame

-

Soy Cubanito


Fode Baro

:

La vérité

-

Liberation


Sékouba Bambino

:

Innovation


Mario Lucio

:

Kreol

-

Badyo


Ildo Lobo

:

Incondicional

-

Nos morna

-

Intelectual


Tito Paris


Orquesta Aragon

:

The 70th anniversary album

-

En route

-

Quien sabe sabe

-

Best of The Lusafrica Years


Mounira Mitchala

:

Chili Houritki


Afrolove/Kizomba/Special


Bau

:

Plays Vasco Martins

-

Café Musique

-

Capverdean melancholy


Jey Liba

:

Odyssée


Tcheka

:

Dor de mar

-

Nu monda

-

Longi

-

Argui


Dj Arafat

:

Commandant Zabra


Princezito

:

Spiga


African Music Anthology


Luis Morais


Hasna el becharia

:

Smaa smaa


Cordas do sol

:

Lume d'lenha

-

Terra de sodade


Compilation

:

Mornas de Cabo Verde

-

Kanta Cabo Verde

-

African Guitars Anthology

-

African Music Anthology

-

African Rhythms Anthology

-

African Voices Anthology

-

ILCV PARTY

-

Kizomba Afro Latino

-

Musiques Métisses - 40 ans de Festival d'Angoulême

-

Afrolove/Kizomba/Special


Jorge Humberto

:

Ar de nha terra


Leyanis Lopez

:

Corazon presumido


Boy ge mendes

:

Noite de Morabeza

-

Best of


Tania Libertad

:

Costa Negra

-

Negro Color


Fantcha


Gil Semedo

:

Cabopop


La MC

:

Fidju Di Kriolu

-

Nos pobreza ke nos rikesa


Ferro Gaita

:

Rei di funana


Meiway

:

« M20 », le DVD

-

DVD Meiway en concert a l'Elysée Montmartre

-

Professeur

-

M20

-

Golgotha


Maria Alice


Tiolino


Anacaona

:

Lo que tu esperabas


Isaac Delgado

:

Prohibido


Osdalgia

:

La Culebra


Chiwoniso


Dona Ivone Lara

:

Sempre a cantar


Kompass

:

Jardin tropical


Voz de cabo verde


Ballou Canta et Luciana

:

Rumba lolango


Zao


Kapa Dêch


Sally Nyolo

:

Zaïone


Las primeras

:

Papi no te quiero


Djalunga


King kester emeneya

:

Nouvel Ordre


Septeto habanero

:

Celebrando sus 80 anos


Zêdess


Maxima Alerta

:

Llegaron los alertas


Silita


Tipico Oriental


Idrissa Soumaoro

:

Djitoumou


Constantino cardoso

:

Um estoria d'mindel


Medhy Custos

:

Dis Moi Zouk by Médhy Custos


Roberto Isaias

:

Lalany


50 ans d'indépendance de la Côte d'Ivoire

:

50 ans d'indépendance musicale de la Côte d'Ivoire


Rui Lima

:

Ser feliz


Nany Vaz

:

L'amour


Jacqueline Fortes

:

Terra d'nhas gente


Vasco Martins

:

Li sin


La nuit du Cap-Vert au Zenith

:

La nuit du Cap-Vert au Zenith


Djelimady Tounkara

:

Solon kôno


Mark G.

:

Mark G. and the Heavy Hitters


Ivoir feeling

:

Ivoir Feeling - volume 8

-

Ivoir Feeling - volume 9


Mizikopeyi

:

Ka wouvé zel-li